Hailee Steinfeld et Harrison Ford en pourparlers pour jouer dans Ender's Game


Hailee Steinfeld et Harrison Ford

En plus d'Asa Butterfield dans le rôle titre de l'adaptation de La Stratégie Ender (voir ici), deux acteurs viendront peut-être compléter un peu la distribution. Il s'agit de Hailee Steinfeld et de Harrison Ford.

Je passerais vite sur Harrison Ford, la carrière du monsieur est suffisante pour ne pas avoir à le présenter. Néanmoins dans Ender's Game, il pourrait incarner le colonel Graff Hyrum, celui même qui remarquera les capacités d'Ender.

 

Hailee Steinfeld est moins connu, mais elle est très prometteuse. Âgée de 14 ans (un an de plus qu'Asa Butterfield) elle s'est faite remarquée cette année dans le rôle de Mattie Ross dans True Grit des frères Coen. Pour ce rôle elle a été nominée dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle aux Oscars et meilleure actrice aux BAFTA. C'est donc quelqu'un à suivre. Dans Ender's Game, elle pourrait jouer Petra Arkanian, l'amie d'Ender et aussi la seule fille dans l'armée Salamandre.

 

Le film sera réalisé par Gavin Hood pour une sortie le 15 mars 2013 aux États-Unis.

 

Synopsis : Dans un avenir relativement lointain, l’espèce humaine mène une guerre totale et désespérée contre la seule espèce extra-terrestre connue : les Doryphores, êtres intelligents ayant une forme et un mode de vie semblables à ceux des insectes. Les deux espèces disposent du voyage spatial mais sont limitées par les lois de la physique relativiste. À la suite d’une invasion avortée des Doryphores, l’Humanité découvre le moyen de communiquer instantanément d’un bout à l’autre de la galaxie. Dénommée ansible, cette technologie leur est incompréhensible mais utilisable. Bien que l’humanité ait acquis de nouvelles technologies inconnues de leurs adversaires, les Doryphores détiennent une supériorité numérique écrasante, vu leur implantation dans plus de 80 systèmes de la galaxie.

 

Pour tenter de renverser l’avantage, une école de guerre spatiale forme des enfants à devenir des officiers émérites. Les autorités, ayant déjà rejeté deux enfants supérieurement intelligents de la famille Wiggin, ont exigé la naissance exceptionnelle d’un troisième: Andrew, surnommé Ender par sa sœur Valentine (en anglais: « le dernier, celui qui termine (les choses) »: dans cette société, seuls deux enfants sont normalement autorisés par famille). À quatre ans, Ender est un garçon exceptionnel, doté d’une intelligence et d’une maturité hors du commun, mais il possède toutefois le don dangereux d’écraser ses adversaires.

 

Remarqué par le colonel Hyrum Graff, commandant de l’école de guerre, Ender y est enrôlé et gravit les échelons avec une rapidité stupéfiante : le roman suit son évolution dans l’école et ses progrès fulgurants en matière de commandement, stratégie et tactique, tout comme la façon dont il est manipulé par les autorités militaires. Ses frère et sœur aînés se consacrent pendant ce temps à des actions politiques.