Premier logo pour Pacific Rim de Guillermo del Toro


Legendary Pictures vient de publier le premier logo des uniformes de l’armée du film de Guillermo del Toro, Pacific Rim. La chance sourit enfin au réalisateur.

Logo de Pacific Rim

Parce que dire que Guillermo del Toro n’a pas eu de veine ces dernières années serait un euphémisme. Car après avoir travaillé sur Bilbo avec Peter Jackson puis s’en aller du projet, car le film n’avançait et enchainer sur l’adaptation des Montagnes Hallucinées, projet abandonné par le réalisateur, il semblait qu’il avait le mauvais œil. Même l’annonce de Pacific Rim est tombée au mauvais moment, on apprend en effet en mars que le film racontera l’histoire de monstre venu d’une autre dimension par une faille dans le pacifique et qui commencent par détruire des villes japonaises. Jusque-là ça va, mais quelques heures après l’annonce du projet le tremblement de terre et le tsunami frappent le Japon. C’est ti pas du manque de bol ça ?

 

Après cette catastrophe Legendary Pictures a demande à Guillermo del Toro de revoir sa copie et Pacific Rim est en bonne voie, car il doit sortir aux États-Unis le 12 juillet 2013 et d’après del Toro ce sera son plus gros film. Son plus gros film ? Il a quand même fait Hellboy 2 : Les Légions d'or maudites, film qui nous montrait un bestiaire comme on n’en avait pas vu depuis des années. De la bouche même du réalisateur Pacific Rim sera du jamais vu avec des monstres gigantesques en pagailles, des destructions et des robots géants.

 

Le casting est pour l’instant composé de Charlie Day (Comment tuer son boss), Charlie Hunnam (Jackson 'Jax' Teller dans Sons of Anarchy, Les fils de l'homme), Idris Elba (Prometheus, Ghost Rider: Spirit of Vengeance, Thor) et Rinko Kikuchi (Une arnaque presque parfaite).

 

Synospis : Pour contrer les attaques de créatures extraterrestres venant d’une faille dimensionnelle située 8 kilomètres sous la surface de l’océan, l’humanité s’unit derrière la création de robots géants pilotés chacun par deux pilotes.



Écrire commentaire

Commentaires : 0