Documentaires


Classification systématique du vivant extraterrestre

Réalisateur : Denis Van Waerebeke

Date de diffusion : 30 septembre 2006

Durée : 10min44s

 

Résumé : Classification systématique du vivant extraterrestre est un documentaire faisant partie de la première émission à destination des extraterrestres : Cosmic Connexion. Cette dernière a en effet été diffusée en simultanée sur Arte et en destination de la constellation de Céphée, plus précisément l'étoile Errai. L'émission a été transmise par l'antenne du CNES d'Issus Aussaguel près de Toulouse et elle atteindra sa destination en 2051 vu la distance à parcourir qui est de 45 années-lumières soit 4,25732871×1014 km c'est-à-dire 425 732 871 000 000 km. Le thème de l'émission était les extraterrestres et les téléspectateurs pouvaient envoyer leurs messages à la chaine afin qu'ils soient transmis, eux aussi, vers Errai.



Hollywood - L'invasion des Aliens

Réalisateur : Indisponible

Date de diffusion : 1997

Durée : 44min55s

 

Résumé : Hollywood c'est toujours inspiré du réel pour faire des films et ce documentaire se concentre sur les films d'extraterrestres. Datant de 1997 il y a des extraits des films sortis à cette époque (Independence Day, Mars Attacks!, The Arrival et Star Trek : Premier contact) entrecoupée d'entrevus avec des personnalités du cinéma qui donnent leurs avis sur le sujet.



La nuit extraterrestre

Réalisateurs : Michel Royer, Clémence Barret & Guillaume Godard

Date de diffusion : 13 juin 1997

Durée : 2h16min

 

Résumé : Canal+ a fait une soirée spéciale pour fêter l'apparition des OVNI le 24 juin 1947. Cette émission présentée par Monsieur Manatane alias Benoît Poelvoorde présente donc des « faits » suivant la classification de Hynek c'est-à-dire à partir de la rencontre du premier type qui est un témoignage d'apparition d'OVNI, jusqu'au cinquième type qui concerne les contactés étant en rapport avec les extraterrestres. On peut critiquer le manque d'objectivité du documentaire et de la grande présence d'illuminés persuadés de leur dire, mais ça reste plaisant à regarder avec le grand nombre d'extraits de films.